fbpx

Développeur full stack

De nos jours, plusieurs emplois sont offerts en programmation. Ce type d’emploi est grandement utile pour une entreprise, surtout dans un monde où la technologie est dominante et en constante évolution. Les programmeurs peuvent s’immerger dans le travail de ses clients et en apprendre davantage sur les différentes carrières. Il devient donc possible d’œuvrer avec des architectes, des avocats, des entrepreneurs et bien plus. En programmation, le poste qui accorde le plus d’autonomie est celui de développeur full stack. Le métier de développeur full stack demande un C.V. bien rempli et des compétences dans plusieurs domaines.

Qu’est-ce que c’est ?

Le développeur full stack est aussi appelé « développeur à tout faire ». En effet, il est capable de maîtriser un ensemble de connaissances du développement et de la programmation. Les compétences incluent l’infrastructure matérielle et le système d’exploitation et les bases de données (Diplomeo). Une infrastructure informatique comprend des composants matériels, logiciels et réseau, un système d’exploitation ainsi qu’un système de stockage des données. Ceux-ci sont utilisés pour fournir des services et solutions informatiques (RedHat, 2019). 

En résumé, il  s’agit d’une connaissance de tous les contenus et les logiciels utilisés dans un projet de programmation. Les bases de données, quant à eux, sont toutes les informations structurées et stockées électroniquement dans un système informatique (Oracle). Un développeur doit donc consulter, gérer, modifier au besoin, contrôler, organiser et mettre à jour les données continuellement.

fusée propulsons mobile-referencement

Front-end et back-end

Un développeur full stack doit également détenir une expertise dans les services front-end et back-end. Par front-end, on comprend tous les éléments que l’on peut voir à l’écran et avec lesquels on peut interagir. Les éléments visibles sont composés de HTML, CSS et JavaScript. Il est donc nécessaire d’avoir des compétences en web design et connaitre les différents frameworks tels que jQuery, Vue.js et Angular (Blondin, 2021).

 À l’inverse, par back-end, on comprend toute la partie que l’utilisateur ne peut pas voir. Elle est également très importante, puisqu’il permet de réaliser des actions sur un site ou une application. Le back-end peut être décomposé en trois différentes parties. Ces parties incluent un serveur, une application et la base de données. Il devient donc nécessaire d’être familier avec les différents langages de programmation (Blondin, 2021).

Parcours et habiletés

Pour devenir développeur full stack, il est recommandé de suivre une formation technique en informatique, de niveau collégial ou universitaire. De plus, il est nécessaire de mettre à jour ses connaissances. Pour ce faire, le développeur va devoir suivre des formations spécifiques et obtenir des certifications professionnelles pertinentes (Emplois TI Montréal).

En ce qui concerne les habiletés, un développeur full stack doit être un passionné du web. Se tenir au courant des nouvelles tendances et innovations peut être un grand atout. De plus, comme il sera requis de travailler dans toutes les sphères d’une entreprise, il est important de maintenir une excellente communication avec son équipe. D’une manière ou d’une autre, le développeur devra coopérer avec presque tous les membres d’une entrepris, tout dépendant des besoins. En supplément, la capacité de gérer plusieurs projets en même temps et être à l’aise dans un environnement multitâche deviendra un excellent atout (Activis).

Différents développeurs

Il est important de comprendre ce qu’est un développeur full stack pour une entreprise. En effet, il existe plusieurs types de développeurs et certains apportent différents avantages. D’abord, le développeur de logiciels participe plutôt sur certaines parties spécifiques de projets de programmation. À l’inverse, le développeur full stack va participer à toutes les étapes de manière plus polyvalente (Singhal). Donc, en ce qui concerne la création d’un site web, le développeur full stack serait le meilleur choix.

Ensuite, il existe également les développeurs spécialisés. Ils peuvent être de même utiles pour une entreprise, si la demande est spécifique pour une certaine partie d’un projet. Par exemple, ce type de développeur va travailler soit sur le front-end ou le back-end d’une plateforme. Si le besoin est plus grand sur l’une des deux parties, ce dernier peut être pratique. Par contre, il est plus utile d’engager un développeur full stack qui va travailler sur les plateformes chez une petite entreprise.

En bref

Finalement, un développeur full stack détient plusieurs connaissances qui peuvent aider à la création de sites web chez les entreprises. Il peut gérer autant l’interface visible, telle que le design, que les fonctions invisibles, telles que la sécurité. Il peut participer à une grande variété de tâches et détient l’expérience nécessaire pour le faire. Parmi les différentes options disponibles pour créer un site web, ce type de développeur est ce dont vous avez besoin pour tout projet de création en ligne.

SOURCES :

 

 

 

 

 

 

PARTAGER L’ARTICLE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Share on skype
Share on pinterest
Share on whatsapp

À LIRE ÉGALEMENT

obtenez une soumission dès maintenant