Éco-conception Web, un geste pour l’environnement

Chaque jour, plusieurs d’entre nous posent des gestes simples pour aider l’environnement. Nous allons au travail à pied au lieu de prendre la voiture, nous achetons local, etc. Toutefois, il est aussi possible de poser des gestes en tant que gestionnaire d’entreprise. Plus précisément en tant que créateur de sites Web. Voici quelques conseils simples afin de pratiquer l’éco-conception Web.

Qu’est-ce que l’éco-conception Web?

D’abord, l’éco-conception Web sert à réduire l’empreinte écologie de son site Web. Selon Nathalie Ferreira, « [c’est] une démarche de simplification et d’optimisation pour ne garder que l’essentiel. » (Ferreira, 2020). De plus, « l’éco-conception désigne le fait de concevoir des produits respectant les principes du développement durable et de l’environnement. » (Gobbe, 2018).

Certains outils sont mis à votre disposition gratuitement sur le Net pour évaluer votre empreinte écologie. Ils évaluent vos émissions de gaz à effet de serre et votre consommation d’eau. Ces outils comme Ecoindex et Ecometer vous donnent des pistes d’amélioration pour rendre votre site Web plus écologique. D’ailleurs, Ecometer est soutenu par l’ADEME, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

Comment faire de l’éco-conception Web?

Plusieurs bonnes techniques existent pour faire de l’éco-conception Web. En effet, Frédéric Bordage, dans son livre Éco-conception web : les 115 bonnes pratiques, en montre justement 115. Selon lui, un site Internet avec une grande empreinte écologique est un site mal conçu. La première bonne pratique selon Bordage est d’éliminer les fonctions non essentielles d’un site Web. Il mentionne que « le geste clé […] consiste donc à épurer au maximum la couverture et la profondeur fonctionnelle ». (Bordage, 2015). D’abord, cela fera diminuer les coûts de développement du site. Ensuite, cela peut vous faire économiser du temps puisque vous ne le perdrez pas à optimiser une page non visitée. Aussi, lorsque la vie d’un site est terminée, nous devrions supprimer celui-ci et ses données. Cela libère l’énergie nécessaire à son utilisation. Cependant, faites attention pour ne pas juste optimiser la page d’accueil.

En outre, « les bonnes actions correctives peuvent se trouver dans plusieurs items. [Ceux-ci sont] la conception fonctionnelle, graphique et technique, le contenu, le développement, l’ergonomie et l’hébergement su site web. » (Gobbe, 2018). C’est-à-dire que plus un site Web sera facile d’utilisation, plus il sera vert. Un site fluide satisfait davantage votre client. De plus, « un processus fluidifié se traduit par jusqu’à deux fois moins de gaz à effet de serre émis, selon le type et la durée du processus. » (Ferreira, 2020). Vous devriez aussi viser un design simple et épuré. Les mots clés de l’éco-conception Web sont la simplicité, la sobriété et la pertinence. Donc, évitez les animations inutiles et tout ce qui est superflu.

L’optimisation, protectrice de l’environnement

L’optimisation peut en grande partie faire en sorte que votre site Web soit éco-conçu. Par exemple, l’optimisation d’images et de vidéos est facile à réaliser. En fait, vous n’avez qu’à mettre vos images dans la dimension souhaitée avant de les importer dans votre site. Le logiciel de création de sites Internet consommera donc moins d’énergie. Les formats photos et vidéo que vous devriez favoriser son JPG et mp4. (Voir L’optimisation d’images, la survie d’un site Web).

Ensuite, l’optimisation augmente la vitesse de chargement des pages et permet une meilleure navigation. Il est important d’améliorer l’expérience utilisateur, car « 68% des internautes quittent un site en raison d’une mauvaise expérience utilisateur. [Aussi], 44% partagent cette mauvaise expérience auprès de leur entourage. » (Gobbe, 2018). En outre, plus vous augmenterez votre vitesse de chargement et vos performances, mieux vous classeront les moteurs de recherche selon le référencement. (Voir article Le référencement, pour une meilleure visibilité). En éco-concevant votre site Web, vous consommerez « moins d’énergie et de bande passante tout en limitant le nombre d’allers-retours avec le serveur. » (Gobbe, 2018).

Finalement, l’éco-conception Web s’applique presque uniquement aux sites vitrine et non aux sites marchands. Un site vitrine présente uniquement l’activité ou les produits d’une entreprise. On ne peut pas y effectuer de transactions.

Nos services

Conception WebMédia vous propose des articles hebdomadaires concernant les tendances Web et de bonnes pratiques à adopter. Si vous avez aimé celui-ci, nous vous proposons de lire Technologies et empreinte écologique, à quoi ça rime? Bonne lecture!

SOURCES :
PARTAGER L’ARTICLE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on google
Share on email
Share on skype
Share on pinterest
Share on whatsapp

À LIRE ÉGALEMENT

obtenez une soumission dès maintenant